Alimentation Bio et Santé : Le régime du Docteur Jean Seignalet


Le régime Seignalet

Le Docteur Jean Seignalet concepteur du régime Seignalet ( 1936-2003 ) était un docteur en médecine trés apprécié de ces confrères. Il fût praticien hospitalier et maître de conférence au centre hospitalier de Montpellier où il a dirigé le laboratoire d’histocompatibilité pendant 30 ans.

Au cours de sa carrière, il a entreprit d’observer l’impact de l’alimentation ( plus spécialement l’impact de certains aliments ) sur de nombreuses maladies. C’est au fil des ans, après recherches et observations qu’il établit le « régime Seignalet », régime succeptible d’être profitable aux personnes souffrant de certaines maladies. Le docteur ne prétendait pas que son régime pouvait guérir mais il pouvait constater l’amélioration des symptômes chez certains patients.

Les grandes lignes du régime

Le régime du Docteur Jean Seignalet est un régime hypotoxique ( avec peu ou pas de toxine ) et ancestral.

Après des années d’études et de recherches, le Docteur Seignalet préconise le retour à une alimentation ancestrale qui a prévalu pendant des millions d’années.

Selon les diverses études menées, les enzymes de notre organisme seraient incapables de digérer de nombreux aliments issus de l’agriculture moderne. En effet celle-ci par l’utilisation de procédés chimiques ( engrais  ) ou éléments artificiels perturbe le processus naturel de croissance des végétaux.

Comme nous le disions plus haut, le régime hypotoxique et ancestral auraient des effets bénéfiques sur certaines maladies regroupées en 3 catégories.

  • Les maladies auto-immunes: la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le lupus érythémateux disséminé ( LED ), le rhumatisme psoriasis, la sclérose en plaques ( SEP ), la maladie coeliaque, la sclérodermie, le syndrome de Guillain-Barré, le syndrome de Gougerot Sjögren…
  • Les maladies liées à un encrassage: cancer, fibromyalgie, arthrose, diabète sucré de type 2 ( DS2 ), spasmophilie, obésité, hypoglycémie, céphalées, tendinite, goutte…
  • Les maladies d’élimination: le psoriasis, l’urticaire, l’ acné, l’eczéma, la bronchite chronique, l’ asthme, colite, la maladie de Crohn, gastrite…

Les grands principes du régime

  • L’exclusion des produits laitiers ( vache, brebis, chèvre ) et leurs produit dérivés ( beurre, fromage, crème, glace, yaourts ) ainsi que les aliments contenant de la poudre de lait.
  • L’exclusion des céréales mutées ( blé, avoine, maïs, seigle, kamut, épeautre, orge ) et leurs produit dérivés ( pain, pâtes, farine…).
  • L’exclusion des cuissons supérieures à 110° C. Le régime préconise de consommer les produits crus ou cuits à une faible température. Privilégiez la cuisson vapeur et la cuisson à l’étouffée. A bannir, les cuissons au micro-ondes et limiter celles au four traditionnel.
  • L’exclusion des huiles extraites à chaud ou cuites. Le Docteur conseille de consommer les huiles extraites à froid ( l’huile d’olive vierge, l’huile de colza, l’huile de noix et l’huile de noisette ).
  • Le Docteur Seignalet conseille de consommer des produits issus de l’agriculture biologique pour leur qualité nutritionnelle avantageuse et limiter les risques liés aux pesticides.

Liste des aliments interdits, déconseillés et autorisés

  • Les aliments interdits: le blé dur et le blé tendre ( pâtes, semoule, farine, pain, pizzas, croissants, brioches, biscuits, galettes, gâteaux, biscottes, son ), la plupart des céréales ( avoine, maïs, seigle, orge, kamut, épeautre ), les produits laitiers animaux ( vache, brebis, chèvre ) et leurs produits dérivés ( beurre, fromage, yaourts, crême glacée ), le sel raffiné, le sucre raffiné, chocolat au lait, les confitures, les huiles raffinées, la margarine, la bière, toutes les conserves sauf celles de légumes, les boissons riches en sucre blanc ( soda, jus de fruit du commerce, sirop ).
  • Les aliments déconseillés: tous les aliments cuits à une température supérieure à 110°C , les charcuteries cuites, le foie, les rognons, les oeufs trop cuits, les poissons cuits, les grillades, les huiles cuites, les oléagineux cuits.
  • Les aliments autorisés: les viandes crues ou cuites à faible température, les charcuteries crues, les crustacés, les fruits de mer, les oeufs crus ou cuits ( avec modération ), les produits fumés ( avec modération ), les légumes verts et secs ( cuits à l’étouffée ou à la vapeur douce ), le soja ( lait de soja, yaourts au soja ), les crudités, les fruits frais, les fruits secs, les oléagineux crus, le miel, le pollen, les céréales de riz- sarrasin- sésame- quinoa, le chocolat noir ( avec modération ), les graines germées de céréales ancestrales et légumineuses, les huiles extraites à froid, le sel et le sucre complet, les eaux minérales et l’eau du robinet, la chicorée ( recommandée pour ses vertus cholérétiques et dépuratives ), les infusions, le café ( avec modération ), le thé ( avec modération ), toutes les boissons alcoolisées ( avec modération ) sauf la bière, tous les condiments ( sel consommation limitée, poivre, citron, vinaigre, ail, oignon, persil, moutarde, câpre, cornichons, curry et les plantes aromatiques.

Les mesures complémentaires du régime

Le Docteur Seignalet conseille de prendre quelques mesures en complément du régime.

  • Supprimer le tabac, nous connaissons toutes et tous les effets nocifs de celui-ci sur l’organisme.
  • Dans la mesure du possible, avoir une activité physique suffisante ( la marche, la gym…).
  • Eviter le stress qui sans en être la cause réelle de maladies, peut-être un facteur déclanchant ou aggravant de certaines pathologies.
  • Prendre des ferments lactiques qui ont une action bénéfique sur le fonctionnement instestinal.
  • Prendre des suppléments vitaminés et minéraux ( prescrits par votre médecin ).

L’Alimentation, ou la troisième médecine, le livre

Nous vous suggérons de lire l’ouvrage du Docteur Jean Seignalet  » l’alimentation ou la troisième médecine  » où vous découvrirez le régime plus en détails et des recettes.

L’Alimentation, ou la troisième médecine

 
 
 
 
 

Cet article ne remplace en aucun cas une consultation médicale approfondie.

Si vous souhaitez commencer ce régime, il est impératif d’en discuter au préalable avec votre médecin. Nous rappelons que ce mode d’alimentation doit faire l’objet d’un suivi médical sérieux.

Quelques sites d’informations:


Posté par le 14 avr 2010. inséré dans Alimentation Bio et Santé.

Répondre

Publicité

Guide Santé Bio - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues sur ce site ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Guide Santé Bio. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.
Avertissement
Les informations et services proposés par Guide Santé Bio sont uniquement destinés à donner des conseils santé et informer sur les vertus des médecines naturelles et de l'alimentation naturelle. Ils ne constituent ni directement, ni indirectement une consultation médicale, et ne remplacent pas la relation directe entre le patient et les professionnels de santé. Ces information peuvent vous être utiles dans la prévention et le traitement de problèmes de santé mineurs ; pour les cas graves vous devez impérativement consulter votre médecin.