Alimentation Bio et Santé : Témoignage: le régime Seignalet et la spondylarthrite ankylosante


Bonjour,

Je suis une jeune femme de 33 ans atteinte de spondylarthrite ankylosante et souhaite témoigner sur le rôle de l’alimentation sur la santé.

Je suis depuis Juin 2009 le régime Seignalet et souhaite vous faire part des effets positifs obtenus depuis mon changement d’alimentation.

Quelques précisions sur mon parcours. La spondylarthrite ankylosante est une maladie sournoise, invalidante et particulièrement douloureuse. Je souffre depuis plus de dix ans et suis diagnostiquée depuis Janvier 2007. J’ai bien évidemment un suivi médical complet et un traitement de fond basé essentiellement par la prise de Salazopyrine, d’anti-inflammatoire non stéroïdiens et d’antalgiques. Malgré le traitement médical, je souffrais énormément, les douleurs sont vite devenues incontrôlables et insurmontables. Ce sont au final ces douleurs lancinantes aussi bien le jour que la nuit et mon mal-être qui m’ont convaincus de tenter ( en plus de mon traitement ) autre chose pour me soulager.

Faisant parti de divers forums, j’ai pu découvrir le régime du Docteur Jean Seignalet qui a fait ses preuves sur divers patients souffrant de différentes pathologies. Pour être honnête, je dois avouer que le scepticisme était bien ancré dans ma tête. Comment un régime alimentaire bien défini pouvait m’aider? J’avais de nombreux doutes concernant ses bienfaits. Mais après tout, qu’avais-je à perdre? C’était une option à ne pas négliger. Mon conjoint avec qui je discute beaucoup des solutions pouvant m’aider m’a offert le livre  » l’alimentation ou la 3éme médecine « . Après l’avoir lu et m’être accordée un temps de réflexion, je me suis décidée à sauter le pas en Juin 2009.

Me voici engagée dans la recherche du « mieux-être ». Quelques semaines après le début du régime, à ma grande surprise, mes soucis intestinaux ont commencés à se dissiper. J’ai ressenti une nette amélioration. Il faut savoir que l’arrivée des premiers effets positifs peuvent être variables suivant les personnes. Incroyable! Certaines personnes pourraient penser à un « effet placebo » mais même mes examens sanguins se sont améliorés! Je garde en mémoire ce fameux mois, le mois qui suivit le début du régime, il fut spectaculaire! Avant je marchais très difficilement, presque comme une dame de 80 ans. Le dérouillage du matin est passé de 4 heures à 1 heure! Les douleurs lancinantes sont devenues supportables! Sans oublier une perte de poids qui m’a beaucoup aidé aussi. Mon rhumatologue et mon médecin traitant ont pu constater les effets positifs sur ma santé. J’ai gagné en mobilité, l’intensité des douleurs a diminué et mon état général s’est nettement amélioré! Beaucoup de personnes peuvent craindre des carences hors pour ma part après plus d’une année de régime et après avoir fait un bilan sanguin, je n’aie aucune carence. Pour le calcium, indispensable en particulier pour une femme et bien pas de carences! J’ai pu vérifier l’apport en calcium d’un yaourt normal et d’un yaourt au soja et bien les apports sont les mêmes! C’est un élément qui peut rassurer des personnes hésitantes. Il est vrai que le régime seignalet demande une certaine discipline à respecter. Le temps d’adaptation pour ma part a été relativement court, probablement parce la motivation était là! Il m’a fallu changer complétement mes habitudes alimentaires, celles d’avant au passage n’étaient pas vraiment saines! Je parviens même à manger à l’extérieur, j’ai la chance d’avoir un entourage compréhensif, je m’adapte et prends plaisir à manger même si certains aliments me sont interdits.

Aujourd’hui, je vais mieux et au final, je mange sûrement plus sainement qu’avant. Les douleurs sont là mais largement plus supportables qu’auparavant, je ne verse plus de larmes de douleurs. Ma vie a prit un autre sens, même si je sais que le régime Seignalet ne GUERIT AUCUNEMENT la spondylarthrite ankylosante, il m’apporte un plus au quotidien. Je prends toujours mon traitement mais le rhumatologue a pu diminuer la prise de certains médicaments.

Quelques conseils importants:

  • Discutez avec votre médecin si vous avez l’intention de suivre le régime. Un suivi médical est indispensable.
  • Suivez le régime avec discipline et motivation sinon ne le tentez pas! Inutile de vous imposer des sacrifices si vous ne suivez le régime que partiellement.
  • Je vous recommande de lire l’ouvrage du Dr Jean Seignalet  » l’alimentation ou la 3éme médecine  » et vous incite à vous accorder un temps de réflexion avant de prendre une décision.

Un grand merci à toutes et à tous de m’avoir lu. J’espère que mon témoignage pourra aider certaines personnes encore hésitantes. Surtout gardez bien en tête que ce régime ne guérit pas, il n’est pas adapté à toutes les personnes alors consultez avant de l’entreprendre.

A lire sur le guide de l’alimentation et de la santé l’article complet sur le régime seignalet ( cliquez ici ).

Site du Dr Seignalet  ( cliquez ici ).

Affections concernées: ,

Posté par le 25 nov 2010. inséré dans Alimentation Bio et Santé.

4 Commentaires pour “Témoignage: le régime Seignalet et la spondylarthrite ankylosante”

  1. dubary

    Bonjour
    Également atteinte d’une spondylarthrite ankylosante .
    Pouvons vous nous suivre ce régime après une colectomie totale et anastomose iléo anale.
    Car de mon cas j’ai peur d’avoir des carences .

    Cordialement

  2. admin

    Bonjour,

    c’est un cas très particulier et je ne saurais que vous conseiller d’en parler avec votre spécialiste.
    Concernant d’éventuelles carences, si le régime Seignalet est bien suivi, il n’y en a pas vraiment.
    Le reproche qui est souvent fait à ce régime est le manque de calcium lié au fait que les laitages sont interdits.
    Il faut tout de même savoir que la consommation régulière et variée de fruits et légumes couvre déjà les besoins en calcium de l’organisme.
    Par contre, faire passer le message que la consommation de produits laitiers serait bénéfique à la santé arrange bien l’industrie agroalimentaire…

    Cordialement

  3. Marion

    Bonjour,
    J’ai 37 ans une SPA diagnostiquée il y a 13 ans et traitée par humira. Ce traitement est très efficace contre les douleurs mais je continue à avoir des crises que je pense être liées au stress.
    Mon rhumato est contre un régime alimentaire car il pense que le plus important c’est de garder une vie « normale » pour le moral.
    Je continue à me passer des questions. Est ce que ce régime est compatible avec une vie active et une vie de famille ? Est-ce très contraignant au quotidien ?
    Merci d’avance pour votre aide et votre témoignage.

  4. admin

    Bonjour Marion,
    Je me permets de répondre à votre question. Comme vous, je souffre de SPA et suis traitée par méthotrexate. Pour être honnête, peu de médecins « approuvent » ce régime car le manque de recherches et d’essais n’ont pas pu être prouvés en partie suite au décès du Dr Seignalet. Il n’empêche que j’ai testé ce régime et j’affirme qu’il a eu sur moi un effet positif. Avec ce genre de régime, il faut être suivi par son médecin traitant. Je pense que le régime n’est pas incompatible avec la prise d’anti-TNF. Les principaux effets ont été pour moi: l’arrêt progressif des diarrhées chroniques, un meilleur dérouillage et la baisse d’intensité des douleurs. J’ai voulu apporter mon témoignage parce que je l’ai testé et peux « dire » que ça a fonctionné. Mon rhumatologue en a d’ailleurs constaté lui-même les effets. Le régime est très restrictif et difficile, je ne vous le cache pas. De mon côté, n’ayant pas d’enfant, il m’a été plus facile de préparer mes repas. Il faut aussi savoir que les produits sans gluten ont un coût mais ce régime permet d’améliorer considérablement le quotidien. Vous avez des enfants et il sera sans doute compliqué de préparer les repas mais il y a une solution. De votre côté, vous pouvez peut-être diminuer les produits laitiers (fromages, yaourts, lait…) et consommer des produits à base de soja. Vous trouverez les yaourts, le lait d’amande ou de soja à coût abordable en grandes surfaces. Vous pouvez diminuer le pain et privilégier des biscottes à base de riz complet, elles aussi vendues en grandes surfaces. Il me semble qu’en diminuant certains produits, vous pouvez en ressentir un mieux sans devoir faire de gros sacrifices. Vous avez sûrement lu qu’il fallait faire attention aux carences. En deux ans et demi de régime, je n’ai eu aucune carence, prise de sang à l’appui. J’ai fais le choix d’arrêter le régime quelque temps, le méthotrexate m’aidant bien, j’ai pu réintroduire les produits laitiers et le blé. J’espère avoir répondu à vos interrogations, je suis disponible pour d’autres informations à ce sujet.

Répondre

Publicité

Guide Santé Bio - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues sur ce site ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Guide Santé Bio. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.
Avertissement
Les informations et services proposés par Guide Santé Bio sont uniquement destinés à donner des conseils santé et informer sur les vertus des médecines naturelles et de l'alimentation naturelle. Ils ne constituent ni directement, ni indirectement une consultation médicale, et ne remplacent pas la relation directe entre le patient et les professionnels de santé. Ces information peuvent vous être utiles dans la prévention et le traitement de problèmes de santé mineurs ; pour les cas graves vous devez impérativement consulter votre médecin.