Nutrition : Nutrition


La Nutrition n’est pas une médecine naturelle au sens propre du terme, mais plutôt une base de bonnes pratiques alimentaires contribuant à rester en bonne santé. En effet, certains effets d’une alimentation déséquilibrée sont bien connu maintenant (risque de maladies cardio vasculaires et d’obésité en cas d’alimentation trop riche en matières grasses par exemple), d’autres moins.

Pour l’être humain, une alimentation saine consiste à respecter l’équilibre alimentaire en ne consommant ni trop ni trop peu de nutriments essentiels tels que les vitamines et les oligo-éléments, de protéines, de fruits, de légumes et à tenir ses repas de préférence à des heures régulières.

La nutrition est tout simplement une science pluridisciplinaire qui  s’intéresse aux relations entre les êtres humains et les aliments.

Concrètement, pour se nourrir sainement, il faut connaître les bases d’une alimentation équilibrée.

Qu’est ce qu’une alimentation équilibrée ?

Les nutritionnistes ont définit que, pour avoir une alimentation équilibrée, l’apport énergétique quotidien doit être réparti de la façon suivante :

  • 55 % de glucides, de préférence à index glycémique faible.
  • 25 à 30 % de lipides, de préférence insaturés.
  • 15 à 20 % de protéines.

Les glucides (sucres)

Les glucides sont en quelque sorte le carburant de l’organisme. Ce sont eux qui fournissent l’énergie nécessaire au corps humain. Ils sont stockés dans les muscles et le foie sous forme de glycogène.

Les glucides sont fournis par trois grandes catégories d’aliments, classé en fonction de leur vitesse  d’assimilation (index glycémique) :

  • Les aliments à index glycémique élevé (sucres, pomme de terre, riz…), qui passent rapidement dans le sang.
  • Les aliments à index glycémique moyen (abricots frais, kiwis, polenta…).
  • Enfin, les aliments à index glycémique faible, qui ont tendance à rassasier durablement (lentilles, lait demi-écrémé…).

Plus l’index glycémique est bas, plus son assimilation est lente. Plus il est élevé, plus le sucre passe rapidement dans le sang. Il est recommandé de privilégier les aliments à index glycémique bas afin d’éviter les fringales et de prendre du poids.

Les lipides

Les lipides constituent la matière grasse des êtres vivants. Ils sont riches en calories : 9 kcalories par gramme. Les lipides servent aussi de carburant et permettent de répondre aux besoins énergétiques du corps humain. Ils ont l’inconvénient d’être stockés par le corps humain sous forme de graisse corporelle.

Il existe plusieurs catégories de lipides, plus ou moins bonne pour la santé. Une catégorie importante, et même indispensables, sont les acides gras essentiels. En effet, ils doivent absolument être fourni par l’alimentation, l’organisme ne pouvant les fabriquer.

On peut les trouver dans certaines huiles végétales contenant des acides gras poly-insaturés comme l’huile de pépins de raisin, de tournesol, les poissons gras… Les oméga 3 dont on entend souvent parler sont des acides gras poly-insaturés.

Une autre catégorie sont les acides gras mono-insaturés, que l’on trouve dans l’huile d’olive et de colza, les graisses d’oie et de canard entre autres. Ils ont l’avantage de faire baisser le taux de mauvais cholestérol.

Au contraire, il est important de limiter sa consommation d’acides gras saturés, qui élève le taux de cholestérol et peuvent provoquer des accidents cardio-vasculaires. Cette catégorie se retrouve souvent en quantité importante dans les produits industrialisés (pizzas, hamburgers, fritures, gâteaux, viennoiseries,  hamburgers, plats préparés…).

Enfin, les acides gras trans, qui sont des acides gras d’origine animale (viande de boeuf, produits laitiers, mais qui peuvent également être synthétisés par des processus industriels), dont l’excès fait augmenter le mauvais cholestérol et baisser le bon. Cette catégorie se retrouve également très souvent dans les produits industrialisés.

La consommation journalière recommandé afin de rester en bonne santé est :

  • une cuillerée à soupe d’huile riche en acides gras poly-insaturés
  • deux cuillerées à soupe d’huile riche en acides gras mono-insaturés
  • le moins possible de graisses saturées

Les protéines

Les protéines jouent un rôle essentiel pour la croissance et l’entretien de l’organisme, ainsi que dans tout les processus biologiques du corps humains. Elles fournissent le support structurel de la peau et des os. Les protéines sont constituées de plus petits éléments, les acides aminés, au nombre de vingt, dont huit (les acides aminés essentiels) doivent être présents dans le régime alimentaire car non produit par l’organisme. Il est indispensable que l’alimentation en apporte quotidiennement.

La consommation journalière recommandée pour éviter les carences est d’environ 1 g de protéine par jour et par kilo de masse corporelle.


Posté par le 14 avr 2010. inséré dans Nutrition.

Répondre

Publicité

Guide Santé Bio - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues sur ce site ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Guide Santé Bio. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.
Avertissement
Les informations et services proposés par Guide Santé Bio sont uniquement destinés à donner des conseils santé et informer sur les vertus des médecines naturelles et de l'alimentation naturelle. Ils ne constituent ni directement, ni indirectement une consultation médicale, et ne remplacent pas la relation directe entre le patient et les professionnels de santé. Ces information peuvent vous être utiles dans la prévention et le traitement de problèmes de santé mineurs ; pour les cas graves vous devez impérativement consulter votre médecin.